Polar

Le mystère de la chambre jaune

1860

Réalisé par Marcel L’Herbier (1930). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Pour terminer l’année 2014, quelle plus belle affiche que celle du premier film parlant français : Le mystère de la chambre jaune illustrée par Roger Vacher ?

Le visuel est tout aussi parlant que ce film entré dans l’histoire cinématographique française par la grande porte – en tous cas la porte sonore 😉 – et s’il était doué de la parole, il pourrait confirmer l’ambiance mystérieuse qui entoure l’histoire de ce film avec entre autres Huguette Duflos, Maxime Desjardins, Roland Toutain, Marcel Vibert, Edmond Van Daële, Charles Redgie et Léon Belières.

Le regard du spectateur se perd dans ce couloir à la lumière si particulièrement inquiétante, à la poursuite de cette silhouette mystérieuse qui attire toute l’attention des valeureux policiers à sa recherche.

Scarface

J1601

Réalisé par Howard Hawks (1932). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Le deuxième modèle de cette affiche très rare pour ce film mythique n’est lui aussi pas signée et ne reprend pas le visuel officiel américain, mais profite d’une composition originale pour sa version française.

Bien sûr la part belle est donnée au personnage principal à la cicatrice légendaire et son interprète Paul Muni, dont le nom est mis en valeur en gros et en noir sur un nuage jaune qui s’échappe de la furie fumante de la sulfateuse tenue de main de maître par le roi des bandits.

Le titre du film forme une vague au milieu de l’affiche la partageant en deux, écrit en rouge vif comme pour donner le ton sanglant du film sempiternellement sous-titré Ennemi public N°1.

Dans la partie inférieure, on retrouve les noms des deux autres stars masculines du film George Raft et Boris Karloff – à laquelle on peut ajouter l’interprète féminine principale Ann Dvorak ndl – qui coiffent un très beau dessin d’une scène entre Scarface et son élégante dame en robe noire de soirée chic. A leur gauche et à l’extérieur du cercle qui les entoure, se trouvent positionnés les policiers dans la rue que l’on imagine être celle devant la maison, qui préparent une opération d’envergure pour arrêter le roi du crime.

La confrontation sera à n’en pas douter musclée et mortelle bien plus que de raison, en espérant qu’elle soit aussi honorable que les grands duels historiques qui opposent l’ordre et le chaos depuis le début des temps…

Scarface

J1600

Réalisé par Howard Hawks (1932). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Cette affiche très rare dont le visuel principal mettant largement en scène Paul Muni est repris dans l’affichette française, n’est pas signée.

Comme il était courant à l’époque pour les films américains, les visuels des affiches étrangères reprenaient souvent le travail réalisé par le studio d’origine, modérément une adaptation graphique due au format d’impression local. Dans le cas présent ce travail de composition spéciale pour la France n’est pas signée, contrairement à l’affichette citée plus haut qui l’est.

On peut souligner la riche composition en 5 plans dont :

  • le premier pour le titre en police de caractères rouge sur bandeau jaune ponctué par le célèbre sous-titre Ennemi public n°1, les noms de George Raft et Boris Karloff ainsi qu’un dessin crayonné d’une scène de fusillade en pleine rue
  • Le portrait le plus imposant à gauche du personnage principal avec sa cicatrice caractéristique
  • Le portrait d’un deuxième personnage à droite en complet et chapeau
  • Puis la bannière rouge en haut avec le nom de l’acteur star du film
  • Enfin en arrière plan une scène en ombres chinoises de couleur violette qui représente un policier qui arrête un truand forcé de se rendre en levant les mains en l’air

Il faut ajouter à la liste des acteurs à retenir de ce film Ann Dvorak.

The Midnight Patrol

1847

Réalisé par Christy Cabanne (1932). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Cette superbe affiche non signée est au format One Sheet américaine de la période de sa première sortie.

Les vêtements, le style des personnages ainsi que le modèle de la voiture, plongent instantanément le spectateur dans l’atmosphère des années 30. Le style graphique du visuel est aussi d’époque avec une représentation spécifique des visages, un traitement des couleurs et des polices d’écriture caractéristique du moment. Il est à noter la peinture de l’arrière plan, qui mêle une nuit nimbée d’une couleur bleue ainsi que des perles de lumière qui ponctuent et animent le décors de la ville.

On retrouve au générique de ce polar :

  • Regis Toomey
  • Betty Bronson
  • Edwina Booth
  • Mary Nolan
  • Earle Foxe
  • Robert Elliott
  • Eddie Kane
  • William Bailey
  • Mischa Auer
  • Franklin Pangborn
  • ‘Snub’ Pollard

Double enquête

J1207

Réalisé par Charles Vidor (1937). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Cette double affiche française magnifique non signée, utilise un procédé d’impression offset très rare à cette époque.

Cette superbe réalisation d’offset très fin peut aisément être confondue avec une impression lithographique, tant les détails sont précis et les couleurs profondes et unifromes.

La composition très originale présente en deux vagues, six portraits des personnages du film interprétés entre autre par Ann Dvorak, John Trent, Harry Beresford, Guinn ‘Big Boy’ Williams, Aileen Prongle, Arthur Hoyt et Paul Hurst. Les trois personnages présentés à gauche sont sur fond rouge alors que ceux de droite sont sur fond bleu.

A y regarder attentivement on pourrait trouver une similitude avec le logo d’une marque de soda américaine mais cela est certainement tiré par les cheveux 😉

Sein bester Freund

J1416

Réalisé par Harry Piel (1937). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Le format de cette affichette italienne est particulier et fait de carton épais aux dimensions se rapprochant de la lobby card américaine. Le dessin, qui n’est pas signé, est imprimé en lithographique alors que la photo semble être rendue par un autre procédé.

La composition de cette affichette inspire une plongée dans la relation entre un maître et son chien, marquée visuellement par l’opposition latérale des deux personnages, que l’on retrouve également sur la photo.

Le mystère autour de ce film nous laisse guère que ce précieux visuel, pour nous donner envie de connaître l’histoire de ce meilleur ami – titre américain : His Best Friend – interprétée par  Harry Piel, Edna Greyff et Henry Lorenzen notamment.

La clé de verre

J1405

Réalisé par Stuart Heisler (1942). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Cette splendide affiche signée par l’excellent Roger Soubie est un modèle de visuel classique du film noir américain.

On retrouve ainsi les éléments clés du genre, qui plongent instantanément le spectateur dans l’ambiance escomptée :

  • La magnifique vamp blonde au regard étrange et au rouge à lèvres vénéneux
  • Le héros blessé à la tête et visiblement en difficulté au centre
  • Une scène de bagarre entre des hommes en complet et chapeau
  • Une chute vertigineuse d’un homme en haut entouré de volutes de fumée rouges
  • Enfin un deuxième personnage à gauche qui semble prévenir le personnage principal avec son doigt pointé vers lui, que les ennuis vont commencer

Tous les indices sont présents et agencés avec minutie par l’affichiste, dans un jeu de couleurs dominantes qui organise la lecture visuelle du spectateur dans l’espace. Chaque symbole est parcouru jusqu’au titre du film en bleu sur fond blanc, ainsi que la distribution 4 étoiles en rouge dont Alan Ladd, Veronica Lake, Brian Donlevy, Bonita Granville, Richard Denning, Joseph Calleia et William Bendix sont les têtes d’affiche.

La maison de la 92ème rue

J1433

Réalisé par Henry Hathaway (1945). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Cette magnifique affichette mystérieuse et troublante à souhait est signée par le très inspiré Collignon.

L’intensité de ce regard est si bien représentée que l’on se plongerait volontiers dans le bleu de ces yeux, si l’on ne ressentait une sorte de crainte instinctive due entre autre à l’ambiance nocturne inquiétante qui émane de cette composition.

Effectivement la couleur nuit américaine employée pour baigner l’immeuble à l’unique fenêtre encore éclairée au premier plan, ainsi que les contours du visage féminin dans la partie haute, concourt à l’installation de ce climat étrange et oppressant qui attire inexorablement l’attention du spectateur, vers des zones mises en lumière pour mettre l’accent sur les indices d’une intrigue policière.

Le titre est parfaitement mis en valeur grâce à un lettrage épais de couleur tranchante orange avec une mise en relief sur plusieurs plans : comme dans le L qui passe devant le A du premier mot ou encore le M qui précède le reste du mot Maison.

Les 3 acteurs principaux du film que sont William Eythe, Lloyd Nolan et Signe Hasso sont cités avec une police de caractère d’imprimerie commune noire plus discrète même s’ils sont de fait plus reconnus que Gene Lockhart et Leo G. Carroll, qui ne figurent pas sur cette affichette.

Picpus

J1226

Réalisé par Richard Pottier (1943). Toutes les informations sur ce film sur imdb

L’affiche de ce film – tiré du roman Signé Picpus de Georges Simenon – bien que très représentative de l’image du polar à la française, n’est pas signée pour ce format 80*120cm destiné à la diffusion itinérante.

On retrouve dans sa composition les symboles emblématiques du genre que sont :

  • La femme en robe de soirée inerte sur le sol : peut-être la victime ?
  • Un homme accroupi à côté d’elle : est-ce juste un témoin ou une personne bien plus impliquée dans les évènements ?
  • Une ombre inquiétante qui se projette sur le mur rouge du fond : un mauvais présage ?
  • Un homme en costume, chapeau et pipe réglementaires passe de l’ombre à la lumière en premier plan, un pistolet à la main et s’intéresse à la scène : un policier arriverait-il sur le lieu du crime ?

Pour répondre à toutes ces questions il faudra plonger dans l’univers de ce film avec Albert Préjean, Juliette Faber, Jean Tissier, André Gabriello, Noël Roquevert, Guillaume de Sax et Édouard Delmont.

Deux hommes dans Manhattan

J1458

Réalisé par Jean-Pierre Melville (1959). Toutes les informations sur ce film sur imdb

L’affiche magistrale de ce film avec Pierre Grasset, Christiane Eudes, Ginger Hall, Colette Fleury, Monique Hennessy, Glenda Leigh et Jean Darcante, est signée par le non-moins illustre Kerfyser.

Dans le pure style de l’affichiste, cette composition s’articule autour d’une zone centrale contenant le dessin principal qui se détache sur un fond uni et sombre bleu-violet.

Les éléments de la peinture représentent deux personnages debout au premier plan sur le bord d’un quai maritime faiblement éclairé. Dans le prolongement horizontal avant-arrière des reflets lumineux mènent à la ville de Manhattan symbolisée par les lettres immeubles illuminées qui composent son nom. Cette représentation très originale et magnifique de l’île emblématique de l’état de New York, apporte une sublime évocation urbaine de l’univers du polar, telle une lumière de phare dans la nuit.

Le secret du Grand Canyon

1802

Réalisé par Don Siegel (1959). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Le décor aventure / action de ce film est planté grâce à cette magnifique et spectaculaire affiche signée par Boris Grinsson.

Sa composition peut être analysée par zones successives et découpées comme ceci :

  • Le 1/4 inférieur est occupé par la ligne de titre en blanc et les informations sur la distribution comme les acteurs (Cornel Wilde, Victoria Shaw, Mickey Shaughnessy, Edgar Buchanan, Rian Garrick, Jack Elam, Alexander Lockwood et Dabbs Greer) et autres remerciements sont en bleu sur un fond noir intense
  • Les parois du fameux grand canyon forment un grand V qui couvre les 3/4 supérieurs en hauteur de l’affiche, et qui définit la zone d’action principale avec en ligne de fuite un défilé rocheux en perspective, baigné par un soleil intense
  • Le duo star du film est représenté enlacé  à droite en incrustation devant la paroi
  • La scène centrale de bagarre se passe dans les airs, sur ce qui semble être une cabine de téléphérique inondée d’une intense lumière jaune, qui contraste avec le ciel bleu immaculé derrière
  • Enfin une voiture est en train de plonger dans le vide à partir des hauteurs de la montagne de droite, par exécution d’un effet graphique de pierres projetées par devant et de tracés derrière le bolide qui apportent l’impression de mouvement à grande vitesse

Police internationale

J1446

Réalisé par John Gilling (1957). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Pour la 800ème affiche publiée sur ce site, quelle ambiance rouge intense pour ce film noir superbement illustrée par Jean Mascii.

La riche composition du modèle B de l’affiche du film International Police avec Victor Mature, Anita Ekberg, Trevor Howard, Bonar Colleano, Dorothy Alison, André Morell, Martin Benson et Eric Pohlmann, reprend les symboles emblématiques du genre :

  • la vamp blonde en robe longue de soirée au premier plan
  • l’élégant en costume, chapeau et porte cigarette à la main
  • le détective avec son pistolet à la main, pointé au dessus du spectateur
  • une scène de crime urbaine fugace au fond à gauche

Les couleurs chaudes en particulier jaunes et rouges sont largement majoritaires dans ce visuel et plongent le spectateur dans l’ambiance passionnée de ce polar dont seul le titre du film écrit en bleu, vient opposé chromatiquement parlant l’ordre au crime.