Terence Hill

Un génie, deux associés, une cloche

1705

Réalisé par Damiano Damiani et Sergio Leone (1975). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Cette belle affichette qui sent la poudre, est signée par Tealdi et Ferracci.

L’argument premier de la production – qui est de mettre en avant la star montante Terence Hill – est mis en avant sur cette affichette par les deux premières phrases d’accroche en haut, qui rappellent le succès en salles du film Mon nom est personne avec le même acteur principal, où Sergio Leone – argument maintenant devenu vendeur – est crédité officiellement.

Terence Hill est habillé en cowboy véritable comme à l’accoutumée, avec ses habits très fonctionnels soumis aux rudes conditions climatiques désertiques dont son chapeau qui a vu des kilomètres à cheval. Adossé à un canon pointé vers le second plan, il tient malicieusement entre ses doigts une allumette qui va déclencher l’allumage de la bombarde d’époque. Dans ce décor de désert américain avec les monticules rocheux si caractéristiques, deux personnages courent à pieds poursuivis par la cavalerie de l’armée. Le boulet de canon sera-t-il pour la cavalerie ou pour les deux pris en chasse ?

Le dernier symbole qui plonge le spectateur dans l’ambiance Western spaghetti est bien sûr le drapeau à la bannière étoilée posé sur Terence Hill avec une forte inclinaison vers le sol. On retrouve dans la distribution une grande variété d’artistes comme Miou-Miou, Robert Charlebois, Mario Brega, Klaus Kinski et Patrick McGoohan.

Et maintenant, on l’appelle El Magnifico

1431

Réalisé par Enzo Barboni (1972). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Tout l’esprit de la série des Trinita est représenté dans cette affiche non signée, pour ce film réalisé par E.B. Clucher, nom comme cela se faisait couramment américanisé du metteur en scène italien.

Le cadre à base de lignes jaunes sur fond noir avec des motifs géométriques, est typique des représentations de la période du Far West et pose l’ambiance du film. La partie centrale représente la star Terence Hill – qui campe le rôle titre – en pleine cabriole sur son cheval, le pistolet à la main et les yeux fermés, au milieu d’une scène de carnage remplie d’hommes morts dans un saloon sous le regard amusé de filles de joie, accoudées à une balustrade.

Le contraste entre la mine réjouie et satisfaite de Trinita et l’ambiance morbide qu’il a produit atour de lui, introduit le genre parodique de ce Western très spaghetti – mais sans tomate sur les morts 😉 – avec Gregory Walcott, Yanti Somer, Dominic Barto et Harry Carey Jr.

On l’appelle Trinita

Réalisé par Enzo Barboni (1970). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Belle affichette signée Casaro, pour cet épisode de la série « Trinita » avec dans les rôles principaux Terence Hill, Bud Spencer, Steffen Zacharias, Dan Sturkie, Gisela Hahn, Elena Pedemonte et Farley Granger.

Casaro représente une fois de plus – voir Mon nom est personne – Terence Hill d’une manière originale, allongée sur une civière de fortune tirée par son cheval. Ce système ingénieux largement utilisé dans le film et optimisé pour un repos constant, pose l’ambiance détendue voir nonchalante du film.

Le soleil implacable est bien présent en haut à droite et illumine par des tons orangés chauds, cette unique scène de sieste intense marquée par le bâillement du protagoniste principal sans aucune gêne. Mais là n’est pas la question, le spectateur suivra-t-il les pérégrinations de ce convoi singulier dans l’Ouest sauvage ?

Les quatre de l’Ave Maria

Réalisé par Giuseppe Colizzi (1968). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Cette superbe affiche signée par Jean Mascii, reprend les visages des 4 acteurs principaux de ce Western : Eli Wallach, Terence Hill, Bud Spencer et Brock Peters en un seul.

Ce visage recomposé est coiffé d’un chapeau de cowboy et son cou est entouré par un foulard rouge aussi emblématique du Far West que le colt fumant qui est au premier plan.

A en croire l’amas de corps enchevêtrés en arrière plan, le colt n’a pas servi qu’une seule fois et risque de jouer sa mélodie meurtrière tout au long de ce Western, avec Kevin McCarthy, Tiffany Hoyveld et Federico Boido.

T’as le bonjour de Trinita

Réalisé par Ferdinando Baldi (1967). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Cette affichette très décontractée, est signée par Clément Hurel.

Trinita nous passe le bonjour sous les traits d’un Terence Hill habillé en cowboy ricain très parodique, avec le drapeau étoilé, son Stetson, sa chemise jaune avec un foulard rouge et un pantalon en jean bleu. Il ne manque plus que le gilet noir pour que la ressemblance soit frappante avec un autre personnage mythique du Far West pourtant né de l’autre côté de l’Atlantique, comme ce Western italien, j’ai nommé Lucky Luke 😉

Hurel décide de représenter ce héros en prenant des largesses sur les proportions du personnage : peut-être est-ce fortuit ou pas, mais les jambes et les bras sont très longs alors que la tête est minuscule. Peut-être est-ce le côté parodique du film qui transparait dans l’interprétation de l’affichiste ?

Quoi qu’il en soit, Rita Pavone, Lucio Dalla, Gino Pernice et Gordon Mitchell (le charismatique tueur à gage du film Le coup du parapluie) donnent la réplique au célèbre Trinita pour le rire et le meilleur 😉

Le guépard

Réalisé par Luchino Visconti (1963). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Superbe affiche signée Jean Mascii, aux deux portraits de Claudia Cardinale en robe à fleurs et d’Alain Delon ainsi que le plein pied de l’élégant Burt Lancaster pour ce drame historique classique avec Serge Reggiani, Paolo Stoppa, Rina Morelli, Giuliano Gemma, Romolo Valli, Ida Galli et Terence Hill.

Mon nom est personne

Réalisé par Tonino Valerii et Sergio Leone (non crédité) (1973). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Le modèle B de l’affiche de ce classique est plus rare. Ce dessin signé Casaro est le même que l’affichette et représente Henry Fonda en position de tir avec classe 😉

Film avec aussi Terence Hill, Geoffrey Lewis, Piero Lulli et Mario Brega.

Mon nom est personne

Réalisé par Tonino Valerii et Sergio Leone (non crédité) (1973). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Une superbe affiche à la hauteur de ce Western de légende. Un très beau dessin de Casaro représentant Terence Hill avec sa selle de cheval sur l’épaule et le colt dans l’autre main sur fond de paysage désertique. Un duo d’acteur très équilibré et émouvant avec Henry Fonda passant le flambeau au nouvel héros du monde moderne sur une musique inoubliable du maestro Ennio Morricone 🙂

Film avec aussi Geoffrey Lewis, Piero Lulli et Mario Brega.

Mon nom est personne

Réalisé par Tonino Valerii et Sergio Leone (non crédité) (1973). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Voici la deuxième affiche de ma collection offerte pour mes 30 ans. Ce film est un de mes préférés car pour moi il est très riche : un scenario très intéressant traitant d’une réflexion sur la fin d’une époque « celle du western » et le traitement des héros… Cette affichette est un très beau dessin (non signé) de l’excellent Henry Fonda. Les autres stars du générique sont Terence Hill dans le rôle de « Personne » et Ennio Morricone pour une BO mythique de plus 🙂

Film avec aussi Geoffrey Lewis, Piero Lulli et Mario Brega.

Et maintenant, on l’appelle El Magnifico

Réalisé par Enzo Barboni. Toutes les informations sur ce film sur Imdb

Les deux affiches (la petite et la grande) sont identiques pour ce Western spaghetti de la série des Trinita (1972) avec Terence Hill dans le rôle principal bien sûr 🙂

L’affichette est personnellement importante car elle fait partie de mes deux premières affiches de cinéma de ma collection offerte par des amis proches et éclairés 😉 Voir visionnaires ? 😉

Film avec aussi : Gregory Walcott, Yanti Somer, Dominic Barto, Harry Carey Jr. et John Bartha.