Sport

Plus dure sera la chute

J1447

Réalisé par Mark Robson (1956). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Cette affichette signée par Constantin Belinsky – CB noté à droite au dessus du bandeau du titre – nous plonge dans une ruelle mal éclairée où se trament de sombres desseins à base d’armes à feu et de barres métalliques.

L’ambiance crapuleuse est posée par la présence peu engageante pour le personnage central, de 4 complets surmontés de chapeaux américains typiques des années 50’s qui se rapprochent dangereusement du centre de la rue éclairée par un lampadaire. La lutte sera acharnée et ne se jouera pas simplement à distance mais aussi au corps à corps. La lutte va être musclée et la castagne se prépare avec comme participants Humphrey Bogart, Rod Steiger, Jan Sterling, Mike Lane, Max Baer, Jersey Joe Walcott, Edward Andrews, Harold J. Stone, Carlos Montalbán et Nehemiah Persoff.

Marqué par la haine

Réalisé par Robert Wise (1956). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Nous voici plongés dans cette affiche non signée, en plein milieu d’une rue en proie à la violence d’une bagarre acharnée à mains nues.

Dans cette composition magistrale, le cadre dessiné par un effet de pinceau sur un fond de toile blanche (dans le cas présent jaunie par l’effet du soleil sur l’affiche 😉 ) délimite deux scènes avec un effet de profondeur de champs quasi théâtral.

Au premier plan, les deux acteurs principaux Paul Newman et Pier Angeli se font face dans une explication qui semble être sérieuse et passionnée.

A l’arrière plan, se trouve un décor typique de cinéma dans lequel des personnages sont en train de se battre dans la rue au milieu de voitures à la calandre d’époque : des années 50’s bien sûr ;-). Ensuite on trouve en perspective, d’abord des murs d’immeubles de cette même rue, marbrés d’escaliers de secours caractéristiques des constructions de bâtiments américains, puis un coin de rue et plus loin, d’autres immeubles qui finissent par obstruer l’horizon. Enfin surplombant ce décors, de lointaines façades d’immeubles gigantesques parfont cette ambiance nocturne urbaine étoilée de lumières qui s’échappent de minuscules fenêtres d’appartements flottants dans le ciel.

L’utilisation du noir et gris est particulièrement magnifique pour exprimer cette sombre atmosphère nocturne et peindre les détails de ce décor avec minutie, afin d’animer avec talent, la scène et les personnages dans leur environnement de vie ( ou bien de mort 😉 ). La couleur jaune ajoute une touche de lumière de réverbère qui éclaire les deux personnages au premier plan et augmente ainsi le réalisme saisissant de cette affiche. Le contraste marqué par le titre peint avec un pinceau large et irrégulier de couleur rouge, le met habilement en valeur et souligne la dimension passionnée et excessive exprimée par les mots forts que sont « marqué » et « haine ».

Les autres acteurs de la distributions Everett Sloane, Eileen Heckart et Sal Mineo  voient leur nom – on peut ajouter Harold J. Stone – , comme celui du réalisateur Robert Wise, écrits en petits caractères noirs en bas à droite de cette affiche, qui contient peu de texte par rapport aux autres affiches traditionnelles de cette époque et qui laisse donc, avec raison :-), un plus grande place à ce superbe dessin.

La grande course autour du monde

Réalisé par Blake Edwards (1965). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Superbe affiche signée Jean Mascii très colorée et superbement illustrée. On y retrouve de nombreuses scénettes chatoyantes d’actions ou de liesse.

On remarque aussi la typographie en vague avec une police large en couleurs bleue et rouge alternée du titre. Il est aussi entouré de la Statue de la Liberté à gauche et la Tour Eiffel à droite.

Les trois acteurs principaux Jack Lemmon, Tony Curtis et Natalie Wood sont très bien dessinés dans trois médaillons aux couleurs vives.

Bref une affiche vraiment réussie pour donner envie de partir à l’aventure avec Peter Falk (connu plus récemment pour son rôle dans la série « Columbo »), Keenan Wynn, Arthur O’Connell et Vivian Vance.