Kirk Douglas

Les héros de Télémark

1923

Réalisé par Anthony Mann (1965). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Affiche italienne non signée.

Film avec Kirk Douglas, Richard Harris, Ulla Jacobsson, Michael Redgrave, David Weston, Sebastian Breaks,John Golightly, Alan Howard, Patrick Jordan, Willaim Marlowe, Brook Williams et Roy Dotrice.

Le reptile

1887

Réalisé par Joseph L. Mankiewicz (1970). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Cette superbe affichette signée par Jean Mascii ne montre pas l’animal rempant à sang froid suggéré par le titre, mais plutôt les deux stars de ce  film : Kirk Douglas et Henry Fonda.

La composition assez originale, organise l’espace en deux parties séparées par une grande bande rouge verticale qui liste la distribution du film dont Hume Cronyn, Warren Oates, Burgess Meredith, John Randolph, Lee Grant, Arthur O’Connell, Martin Gabel, Michael Blodgett, Alan Hale Jr, Victor French, Claudia McNeil et Bert Freed.

Dans la partie droite Kirk Douglas torse nu, regarde en souriant vers le lointain derrière le spectateur. Au dessous de lui une scène de bagarre oppose plusieurs personnages habillés en tenue sommaire à rayure, caractéristique des prisons, à un gardien pour la prise d’un fusil.

A gauche, Henry Fonda habillé plus richement que son partenaire, porte à la main un pistolet et regarde vers notre droite. En dessous, une scène qui représente un couple dans un lit intrigue par les attitudes indécises des deux protagonistes : Kirk Douglas est certainement l’homme de dos.

De façon symétrique les deux portraits extérieurs cadrés à l’américaine en haut et peints avec des couleurs sépias, contrastent avec les deux scènes dessinées en nuances de gris en bas. Le titre du film départage ces deux zones et ses lettres noires se trouvent entourées d’un rouge épais sur fond blanc – couleur reprise seulement pour le logo de la Warner et le procédé Technicolor-Panavision – .

El Perdido

Réalisé par Robert Aldrich (1961). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Cette affichette au dessin en lithographie original, est malheureusement non signée.

Les tonalités bleues, mettent en musique les notes dessinées par cette composition aux tonalités dramatiques. Le visage grave de Kirk Douglas, regarde en direction du spectateur, mais pour lui signifier quoi ? Quelle inquiétude le pousse à nous interpeller et quelle curiosité va pousser le spectateur à partager l’aventure en entrant dans le cinéma ?

Rock Hudson à gauche, est en bien meilleur position et s’apprête à embrasser la belle blonde qui est de dos, lovée dans ses bras. Un quatrième personnage aux traits féminins, s’approche de la scène composée au premier plan des trois autres protagonistes.

Sous les noms en bleu des deux stars masculines du film, s’inscrit le titre écrit en rouge sur bandeau blanc puis plus bas, on retrouve dans la même police de caractères bleue, le reste de la distribution constitué de Dorothy Malone, Joseph Cotten et Carol Lynley et Neville Brand.

Sept jours en mai

Réalisé par John Frankenheimer (1964). Toutes les informations sur ce film sur imdb

Belle affiche modèle B de composition originale avec sept photos de scènes du film expliquées en une phrase chacune résumant l’action de la journée. Scènes où l’on introduit les quatre vedettes de cette distribution :

  • Burt Lancaster
  • Kirk Douglas
  • Frederic March
  • Ava Gardner
  • et Edmond O’Brien
  • Martin Balsam

El perdido

Réalisé par Robert Aldrich. Toutes les informations sur ce film sur Imdb

Affiche superbe de Guy Gérard Noël de 1961 qui met en scène une bagarre de nuit au campement entre Rock Hudson et Kirk Douglas. Toujours chez ce dessinateur, on note une habile utilisation d’une alternance de couleurs chaudes et froides pour représenter le choc des sentiments en jeu, mis en scène ici par une lutte entre les deux personnages principaux pour conquerir la belle Dorothy Malone.

On peut noter le choix des couleurs pour traduire les symboles traditionnels :

  • les couleurs chaudes pour le feu de camp dans la nuit, la couleur rouge de la robe du personnage féminin et du personnage joué par Rock Hudson
  • les couleurs froides de la nuit au premier plan
  • les couleurs quasiment irréelles du coucher de soleil du fond

Au générique on note aussi l’illustre Joseph Cotten, Carol Lynley et Neville Brand.